[TEST DE RESISTANCE] : Nos poutres mises à l’épreuve

 

Parmi les pergolas bois existantes sur le marché, nous n’avons pas trouvé d’informations sur les caractéristiques mécaniques des poutres bois. Pourtant, cela nous parait essentiel de communiquer à ce sujet en toute transparence. C’est un gage de confiance et surtout de sécurité.
Alors c’est décidé : Nous allons casser du bois ! Mais pas tout seul ! Nous traversons la frontière suisse avec quelques poutres sur le toit de la voiture, en direction de la Haute Ecole du Paysage, d'Ingénierie et d'Architecture de Genève (HEPIA). Abdelkrim Bennani, professeur HES, nous accueille au sein de son atelier, où nous attend Florian Fazio. Il est Ingénieur civil et collaborateur scientifique au Laboratoire d’Essais des Matériaux et Structures(LEMS), et nous assiste également durant les tests.
 
Nous réaliserons 3 essais :
 
  • Deux tests de flexion de la poutre T1 : 2,225m
  • Un test de flexion de la poutre T2 : 3,350m
  • Un test d’effort tranchant (perpendiculaire) au niveau de la liaison Poutre-Connecteur.
 

 
 
 
Les résultats sont très satisfaisants ! Nous grimpons à une moyenne de 1350 kg de force moyenne avant rupture de la poutre.
 
En ce qui concerne la résistance de la liaison Poutre-Connecteur, le vérin a du pousser 2200 kg avant de casser les premières vis.
Ce test ayant été réalisé vous pouvez être serein pour accrocher une chaise suspendue, une balançoire (pour utilisation d’assise, nos structures ne sont pas des portiques) ou autre hamac si vos dimensions le permettent.
 
PS : Si la structure est bien montée, ne venez pas nous voir pour nous dire que vous avez cassé une poutre, on ne vous croira pas ! 😉